image_pdf
conference-image-3-600

2èmes Rencontres nationales de la cybersécurité

Jeudi 05 novembre 2020

18h00 - 20h00

Aurillac

En visioconférence

Lien conférence petit

Organisateurs

Au programme

3 conférences

Les données sont devenues une nouvelle matière première très convoitée. Il s’agit d’en prendre conscience avant de savoir exploiter les très nombreuses possibilités offertes par les nouvelles technologies. Trois interventions vont donner un aperçu de ces opportunités et conforter l’existence sur le site d’Aurillac d’une formation STID colorée Cybersécurité.

Organisé par : Pascal Lafourcade, Michel Misson, Kevin Atighehchi, Paul-Marie Grollemund, Clément Jacq.

Animé par : Pascal Lafourcade et Paul-Marie Grollemund

Introduction et ouverture des 2èmes Rencontres
Mrs les Présidents du département et de la CABA ou leurs représentant.e.s
Bruno Faure, Président du Conseil départemental du Cantal
Clément Jacq, Chef de département STID
Pr. Mathias Bernard, Président de l’université Clermont Auvergne ou son représentant

Ce que vos mouvements révèlent sur vous
Exposé de Sébastien Gambs, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en Analyse de la vie privée et éthique des données massives à l’UQAM (Université du Québec à Montréal) (en visioconférence du Canada)

La localisation est l’une des données personnelles la plus collectée sur le mobile par des applications et des services tiers. Les utilisateurs finaux ne sont généralement pas conscients de la force et du large éventail d’inférences qui peuvent être effectuées à partir de leur les traces de mobilité. L’objectif de cette présentation est de sensibiliser les utilisateurs aux capacités de profilage et aux menaces pour la vie privée liées à la divulgation de sa localisation ainsi que la manière dont les mécanismes d’assainissement peuvent être efficaces pour atténuer ces risques en matière de protection de la vie privée.

MyBus, La mobilité réinventée : une appli mobile tout en un
Exposé de Fabien Serra, Ancien développeur spécialisé en e-commerce et mobile, ensuite en charge du DevOps en tant qu’architecte technique dans une société de conseil en stratégie digitale (IRIS Interactive), puis consultant technique / responsable de l’agence de Lyon d’IRIS Interactive, F Serra est désormais le CTO de Monkey Factory depuis un petit peu moins de 2 ans

MyBus est une Startup créée en 2014, dans un premier temps uniquement éditrice de l’application MyBus. Suite à une première levée de fonds réalisée en 2016 (600k €), suivie d’une seconde levée de fonds en 2019 de 2.4M €, l’entreprise compte aujourd’hui 26 collaborateurs, et édite désormais une plateforme MaaS qui se nomme MaaSify, en plus de l’application MyBus.

Une cryptomonnaie au service de l’écomobilité
Exposé  de Kévin Atighehchi, enseignant-chercheur à l’Université Clermont-Auvergne. Il effectue son enseignement à l’IUT d’Aurillac dans le département STID (Statistique et Informatique Décisionnelle) et sa recherche dans le thème Réseaux Sans Fil du LIMOS (Laboratoire d’Informatique, de Modélisation et d’Optimisation des Systèmes). Ses domaines de recherche concernent la cryptographie appliquée aux systèmes biométriques et l’utilisation de technologies émergentes dans les protocoles de sécurité.

Nombre de cryptomonnaies, comme le Bitcoin, utilisent la preuve de travail comme brique de base pour établir un consensus sécuritaire sur l’état du registre des transactions. Notre objectif est de modifier le paradigme de la preuve de travail. Au lieu de gaspiller de l’énergie dans des calculs sans intérêt, nous proposons une nouvelle approche basée sur le comportement des utilisateurs en matière de déplacement. L’objectif est de développer un mécanisme qui remplace la preuve de travail et qui ait un impact positif sur le monde et un impact social sur les comportements des citoyens. Pour cela, nous introduisons la notion de preuve de comportement de mobilité. Sur la base de cette notion, nous présentons une nouvelle cryptomonnaie, EcoMobiCoin, qui encourage le comportement écologique dans la mobilité des citoyens.

Général Watin-Augouard – directeur du centre de recherche de la gendarmerie – enseignant de la cybersécurité dans plusieurs universités – fondateur/organisateur du forum national sur la cybersécurité

Conclusion

Patrick Oliva, Instigateur du projet OrbiMob’